L'huilerie

Une fois séchées, les noix sont ensuite cassées. 
Auparavant les noix étaient cassées, curées puis triées manuellement. 
Depuis la saison 2006- 2007, nous avons fait l’acquisition :
*d’une énoiseuse qui permet d’enlever le cerneau de sa coque 
*d’une trieuse qui trie jusqu’à 90% des coquilles (d’un coté le cerneau de l’autre la coque). 
Une fois que les cerneaux sont triés et bien secs, il vous suffit de prendre rendez-vous à l’huilerie, ainsi vous repartirez avec l’huile de vos noix 
Pour obtenir un litre d’huile vierge de noix, il faut à peu près 1kg800 de cerneaux de noix, et il faut 2kg de cerneaux de noisettes pour avoir un litre d’huile vierge de noisettes. 

La fabrication 

Les cerneaux sont écrasés sous une meule en grès d’ 1 tonne 5 pour obtenir une pâte épaisse que l’on dépose ensuite dans une poêle qui chauffe à une température modérée (comprise entre 70° et 100°C). 
Cette pâte va cuire jusqu’à ce qu’elle devienne brune – phase délicate car c’est de la cuisson que dépend l’art d’obtenir une huile savoureuse. 
Puis cette mélasse est déversée dans le pressoir hydraulique d’où s’écoule ce merveilleux liquide or.
Une fois pressée, l’huile obtenue est trouble ; elle sera donc décantée pendant deux semaines en fûts afin que les sédiments se déposent au fond. 
Nous obtenons ainsi une huile naturelle, vierge, sans produits chimiques ni conservateurs
Un léger dépôt au fond de votre bouteille est naturel. 
On appelle « tourteau » cette partie riche en protéines qui reste après l’extraction de l’huile. Les tourteaux sont destines à l’alimentation animale. C’est également un très bon appât pour la pêche. 
pour faire casser vos noix et faire presser vos cerneaux. 
05 49 93 60 24 ou 06 18 45 84 71